bratata
A+ A- A
logovide-200px

Médiathèque Jules Verne de Gaillon

image4
Deux histoires se croisent à chaque chapitre. Pour le premier récit, nous sommes fin 2015. Après un meurtre, l’enquête du capitaine Magne avance difficilement. D’autres meurtres vont suivre. Dans le deuxième récit, l’auteur nous transporte en décembre 1944. Il faut attendre les toutes dernières pages pour faire la relation entre les deux récits. Très bon polar avec des personnes à la forte personnalité. A lire absolument et d’une traite. Nadine